3 bonnes résolutions webmarketing pour 2013

3 bonnes résolutions webmarketing pour 2013Dans cet article, je vous propose 3 bonnes résolutions webmarketing pour bien démarrer 2013 !

J’aime les débuts d’année. Il s’agit clairement d’une période particulière où tout redevient possible ! On fait table rase du passé, on se remet en perspective, et on prépare son année avec plein de nouvelles idées !

Entre les voeux et les prédictions sur l’évolution du secteur, il s’agit aussi de la période des “bonnes résolutions” !

Mais si, vous savez, ces fameuses résolutions qui nous font nous sentir si déterminés, si intelligents et si efficaces, et qui… la plupart du temps, font l’effet d’un véritable pétard mouillé par faute de volonté ou de gestion des priorités !

Bref, je ne veux pas dire que toutes les bonnes résolutions vont finir oubliées et au placard dans quelques semaines, mais il faut bien avouer que c’est malheureusement souvent le destin qui attend la plupart d’entre elles.

C’est d’ailleurs bien triste, car on ne dit pas d’elles qu’elles sont “bonnes” juste pour la forme. Je n’ai encore jamais croisé personne qui s’écriait en un 1er janvier : “Moi, cette année, ma bonne résolution c’est d’arrêter le sport, me mettre à la clope et prendre 20 kgs !”

Non, généralement, on peut même dire qu’il s’agit de l’inverse… enfin, généralement. ^^

Mais je divague… et je pense sérieusement que ce n’est pas parce que la plupart ne seront pas tenues, qu’elles sont pour autant une mauvaise chose.

Alors, soyons optimistes ! Et imaginons que nous sommes dans un monde où toutes les “bonnes résolutions” de début d’année sont tenues jusqu’au 31 décembre (oui, de l’année qui commence… pas de celle qui vient de se terminer) ! ^^

Les 3 bonnes résolutions que je souhaite partager avec vous n’ont pas attrait à vos choix de vie ou à vos choix alimentaires… Non, il s’agit de bonnes résolutions pour votre webmarketing !

Ces bonnes résolutions sont le résultat des tendances que nous avons pu observer actuellement et représentent plusieurs opportunités pour les stratégies que vous mettez en place au quotidien au sein de vos entreprises ou avec vos prestataires.

Ces résolutions sont d’ailleurs celles que nous avons aussi décidé de mettre en place pour notre agence, donc… autant vous dire qu’on y croit ! ^^

Allez, sans plus attendre, je vous propose de découvrir ces 3 bonnes résolutions pour 2013 !

 

Bonne résolution n°1 : SEO – Il est temps de diversifier !

Pour cette première résolution, je dois avouer que celle-ci a été largement inspirée par Dr Pete depuis un article publié sur SEOmoz.

Après les mises à jour Penguin, (les nombreuses) Panda, la perte de bonus pour les Exact Match Domains, l’introduction du Author Rank et tous les autres changements de règles du jeu intervenus depuis début 2012, on peut dire que la vie d’un SEO n’est pas de tout repos et qu’elle nécessite de franches (et fréquentes) remises en question.

L’époque des blasts massifs, du scraping/spamming de bourrin, du spinning à la va-vite, des splogs et de la suroptimisation efficace est définitivement terminée… Et ce n’est pas un mal.

Ce n’est pas moi qui vais verser une larme sur les contenus à peine intelligibles, les commentaires gentiment laissés par “hotel pas cher à paris” et le web poubelle qui n’avait d’autre intérêt que d’amasser du lien pseudo-optimisé.

Bref, bienvenue dans un monde nouveau où il ne suffit pas de travailler ses ancres de manière uniforme et rigide, mais où l’environnement des liens, la diversité et les signaux sociaux disposent d’un véritable impact sur la réussite d’une campagne !

Notre bonne résolution pour 2013 ? Di-ver-si-fier ! 

Diversifiez les ancres pour les rendre les plus naturelles possibles en mélangeant de l’optimisé, du brandé (sur le nom de votre site/marque/entreprise) et aussi du non optimisé qui ferait pleurer un SEO old school.

Diversifiez les sources de liens pour ne pas vous axer uniquement sur les annuaires, les sites de communiqués de presse, les blogs, les médias ou le social media… Non, mélangez tout cela et avancer !

Diversifiez les sources de trafic pour éviter de vous retrouver avec un pourcentage trop important en provenance de Google, d’un autre site référant ou de tel ou tel réseau social. Nous n’avons pas la chance en France de disposer de réelles alternatives utilisées du coté des moteurs de recherche, mais il n’est tout de même jamais très bon de mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Diversifiez votre vision et prenez du recul en vous rappelant que pour développer votre marge commerciale, le trafic n’est qu’un axe parmi d’autres… Vous avez d’autres leviers à votre disposition et ceux-ci ne doivent pas être négligés car ils participent tout autant à votre réussite aujourd’hui et demain.

Notre philosophie

Si vous voulez relire ce que nous avons écrit sur le sujet, c’est au coeur de notre philosophie !

 

Bonne résolution n°2 : SMO – Asseoir ses bases, mais… ne pas négliger les spécialistes !

Pour cette seconde bonne résolution, je pense qu’il s’agit clairement d’une suite logique à ce que nous avons pu faire au sein de TRIBELEADR pour nous-mêmes ou avec nos clients.

Le problème que nous avions pu constater quand une entreprise décide de se lancer à un moment ou à un autre sur les réseaux sociaux, c’est que celle-ci a tendance à vouloir trop en faire et aller partout, trop vite, et malheureusement sans moyens.

La tâche semble facile au début. Après tout, il suffit de créer une page et une présence sur tous les réseaux possibles et hop ! C’est fini ? … non ? … hein ? Hmm. Si c’était si simple…

Bref, face à ce constat, nous avons personnellement préférés nous axer dans un premier temps sur le trio des généralistes : Facebook, Twitter et Google+.

La raison était simple : “Déjà, prenons le temps d’investir correctement ces 3 là et d’obtenir de véritables résultats coté croissance, engagement, trafic, fidélisation et conversions.”

Force est de constater que nous n’avons pas été déçus de ce côté, mais j’ai l’intime conviction qu’il nous appartient en tant qu’utilisateur, prescripteur et surtout prestataire d’aller encore plus loin et de sélectionner les bons réseaux spécialistes pour chaque cas client comme pour nous.

Les premiers retours que nous avons sur le sujet sont d’ailleurs prometteurs puisque, par exemple pour TRIBELEADR, LinkedIn est désormais devenu notre 7e source de trafic (devant Google+ – mais je ne m’avoues pas vaincu de ce côté) sur le site et nous avons aussi un partenaire qui, avec un sujet très B2B, réalise de véritables scores sur Youtube ! Comme quoi… ^^

Aujourd’hui, je pense qu’il est reste important de démarrer par asseoir ses bases sur les réseaux généralistes dans un premier temps (cela permet de prendre de bonnes habitudes et de pouvoir amener des résultats concrets rapidement)… mais je pense aussi que dès que possible, il faut aller lorgner du côté des spécialistes suivant sa cible, ses objectifs et son secteur d’activité !

Alors, quels sont ces réseaux spécialistes qu’il ne faut pas négliger ?

Et bien, voici la shortlist que nous avons identifié (pas de grandes surprises… mais quand même) :

  • Professionnels / B2B : LinkedIn et Viadéo
  • Vidéo : Youtube et Dailymotion
  • Image : Pinterest
  • Musique : MySpace et Soundcloud
  • Editorial : tumblr et Overblog

Bien sûr, en ce qui concerne TRIBELEADR, nous n’allons pas aller ni sur tous, ni avec la même énergie, ni avec les mêmes moyens…

Je pense qu’il est important de faire son choix et d’y aller crescendo, car il ne faut pas retomber dans le travers qui consisterait à vouloir aller partout, trop vite. C’est le meilleur moyen d’obtenir des résultats “très moyens” (quand on obtient des résultats) et donc de se décourager.

Et puis, il faut aussi considérer que la plupart des entreprises n’ont de toutes façons pas vocation à “aller partout”.

Bref, ce sera notre deuxième bonne résolution pour 2013 donc nous aurons très prochainement l’occasion de partager avec vous de bonnes pratiques et d’autres retours d’expérience sur le sujet.

 

Bonne résolution n°3 : Contenus – Produire un contenu de qualité, en quantité, divertissant, engageant et apporté sur un plateau !

La troisième bonne résolution que nous vous proposons pour 2013 est très certainement celle qui fera le plus la différence pour votre webmarketing sur le long terme.

Marjorie vous en a déjà parlé en vous présentant les 7 tendances du marketing de contenu pour 2013, et j’ai personnellement enfoncé le clou à l’occasion d’une tribune réalisée pour Dynamique Mag, mais répéter ne fait jamais de mal : je pense sérieusement que 2013 sera l’année du marketing de contenu !

L’époque des sites statiques contenant en tout et pour tout une présentation des offres de l’entreprise, une page à propos, et un formulaire de contact (quand il marche)… c’est fini ! Si vous avez ce genre de site et que vous vous posez encore la question de savoir pourquoi vous peinez à dépasser les 5 visites par jour… bref, il ne faut pas chercher plus loin.

Bon, ok, cela fait déjà quelque temps que c’est fini, mais c’est suffisamment important pour le dire et le redire encore car il s’agit d’une question qui revient particulièrement souvent…

Aujourd’hui, j’entends souvent certains collègues dire que “le contenu est roi”, et je l’ai sûrement dit moi même… c’est pourtant une erreur, ou plutôt une demi-véritée.

Ce n’est pas le contenu qui est roi ! C’est le visiteur ! 

Il se trouve simplement qu’il demande du contenu… qu’il est gourmand, exigeant et a le palais délicat (en plus… lol).

Bref, le challenge pour les entreprises en 2013 sera bel et bien leur capacité à produire un contenu de qualité, en quantité, divertissant, engageant et apporté sur un plateau (là où se trouvent les prospects) ET avec de la disponibilité pour pouvoir répondre à toutes et à tous !

De la qualité pour ne jamais décevoir nos visiteurs et ceux de nos clients. D’ailleurs, si un jour vous n’aimez pas ce que vous lisez… ne vous gênez pas pour le dire ! Nous vous remercierons ! Sérieux !!! L’erreur est humaine… et il n’ y a que ceux qui ne font rien qui n’en font jamais. ^^

En quantité pour pouvoir satisfaire tous les goûts et apporter de la valeur au plus grand nombre. Il faut bien avouer que c’est là que cela devient compliqué en somme… car produire ces contenus prend du temps, beaucoup de temps et qu’on a bien souvent l’impression de jouer un coup de billard à 3 bandes pour arriver à générer des conversions.

Au sein de TRIBELEADR, nous gérons notre animation éditoriale et aussi celle de nos clients. Ce n’est pas une mince affaire, mais nous avons appris qu’avec de l’organisation, avec des processus de validation optimisés et avec du temps consacré ⅓ veille et promotion et ⅔ production, c’était une pratique qui pouvait clairement porter ses fruits.

Après tout, nous ne serions par là si ce n’était pas le cas.

Divertissant car, personnellement, je n’attends pas d’une lecture qu’elle devienne le meilleur moyen d’endormir mes deux petits garçons le soir. J’attends d’elle qu’elle m’apprenne des choses tout en me mettant le sourire aux lèvres… et je pars du principe que je ne suis pas le seul à penser ainsi. (Néanmoins, si vous préférez vraiment les lectures chiantes, je vous invite à aller générer quelques paragraphes de Lorem ipsum sur ce site et de les lire à voix haute. ^^ C’est cadeau.)

Engageant parce que ce serait quand même dommage de ne pas pouvoir profiter de la viralité apportée par les partages sur les réseaux sociaux, les commentaires (quand on utilise un outil correct ou les plugins qui vont bien).

Apporté sur un plateau, car vos visiteurs ne vont pas (toujours) venir tout seul, et qu’il faut que vous soyez présent là où ils se trouvent (c’est à dire généralement ailleurs). C’est le moment de parler à vos fans, à vos followers, à vos cercles et à vos abonnés emails.

Et de la disponibilité, bien sûr, car vos contenus vont générer des réactions, et qu’il faut pouvoir y répondre, échanger, discuter… bref, communiquer (et ceci fonctionne dans les deux sens). Donc ouvrez l’oreille et soyez disponible.

Voilà notre troisième bonne résolution webmarketing pour 2013.

 

J’espère que cet article vous a intéressé, vous a parlé et vous permettra d’avancer sur vos différents challenges. (Et si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager sur votre réseau social préféré !!!)

Pour nous, c’est clairement le cas, et ce sont ces trois bonnes résolutions que nous allons nous atteler à suivre pour nous et nos clients.

Alors clairement, restons dans ce monde sympathique où les bonnes résolutions tiennent la durée. Il n’y a pas de fatalité, et je pense sincèrement que celles-ci feront très certainement la différence pour cette année 2013 qui s’annonce passionnante !

>> Et vous ? Que pensez-vous de ces bonnes résolutions ? Allez-vous en appliquer certaines ou bien en avez-vous d’autres que vous souhaiteriez partager avec nous ?

  • Et hop 3 résolutions supplémentaires à ajouter dans ma check-list 2013 :) Même si j’ai commencé à les pratiquer.

    Au sujet du lecteur, il est clair que c’est lui qui tient la place du Roi. Il en veut toujours plus et cela se comprend étant donné le concentré d’information qui circule à travers internet et les réseaux sociaux.

    Au sujet des réseaux sociaux, je suis de votre avis mieux vaut être bien présent ( échange, partage, interaction) sur les 3 réseaux sociaux que tu as cités dans ton article que de vouloir être partout et se dire, pourquoi personnes vient sur mon site.

    En 2012, le pourcentage de lecteurs en provenant de Facebook et Twitter était plus élevé que ceux qui provenaient des moteurs de recherche (notamment, google). C’est plus ou moins voulu. C’est-à-dire que j’ai commencé à travailler sur mon référencement naturel (annuaire, digg-like, communiqué de presse) que depuis début octobre.

    Pour finir, même s’il y a encore beaucoup de choses à dire. Je dirai quand 2013, il faudrait aussi comptais sur l’échange et la générosité avec des articles invités, interview, etc. Ouvert, les pages de votre blog continuer à apporter du contenu unique et de qualité et vos lecteurs vous remerciera.