L’art du Storytelling avec la méthode Pixar

[Infographie] L’art du Storytelling avec la méthode Pixar

0 80
PARTAGEZ CET ARTICLE

Allez ! Pour finir la semaine, je vous propose de découvrir une belle infographie sur l’art du Storytelling avec la méthode Pixar.

Le Storytelling, c’est l’art de raconter des histoires, et c’est une discipline particulièrement utile pour mettre en valeur votre contenu que ce soit par l’écrit ou sous d’autres formats.

Raconter une expérience client, pitcher votre projet, donner des exemples pour votre argumentaire… Bref, on a tous plein de choses à raconter. C’est le « comment » qui est parfois un peu plus compliqué.

Pixar, avec une quantité particulièrement importante de blockbusters à leur actif, s’est depuis longtemps démarqué pour la qualité de leur narration. Un exemple à suivre quand on connait le succès de dessins animés comme « Rebelle », « Monstres et Compagnie » ou bien encore « Le Monde de Némo ».

Donc d’après Emma Coats, de PBJPublishing, voici les 22 règles à la base du Storytelling de Pixar :

  1. Vous admirez un personnage pour sa capacité à essayer, plus que sa capacité à réussir.
  2. Vous devez garder à l’esprit ce qui vous intéresse en tant qu’audience, non ce qui vous amuse en tant qu’auteur. Ce sont deux choses qui peuvent être particulièrement différentes.
  3. Vous ne connaitrez pas l’histoire avant d’être arrivé au bout. Maintenez, réécrivez.
  4. Il était une fois XXX. Chaque jour, XXX. Un jour, XXX. A cause de cela, XXX. A cause de cela, XXX. Jusqu’à ce que, XXX.
  5. Simplifiez, resimplifiez, regroupez les personnages. Au fil des détours, vous allez avoir l’impression de perdre de la matière, mais cela vous rend libre !
  6. Qu’est-ce que votre personnage sait bien faire, accepte de faire ? Envoyez leur l’opposé de ce qu’ils maitrisent. Challengez-le. Comment se débrouille-t-il ?
  7. Pensez à la conclusion avant d’avoir réalisé le contenu. Sérieusement, les fins sont les plus compliquées, autant se pencher sur la question dès maintenant.
  8. Finissez votre histoire, laissez-là aller, même si ce n’est pas parfait. Dans un monde idéal, vous pourriez avoir les deux. Faites mieux la prochaine fois.
  9. Lorsque vous êtes bloqué, faites la liste de ce qui ne pourrait pas se produire « après ». Généralement, la matière pour vous débloquer apparaitra !
  10. Décortiquez les histoires que vous aimez. Ce que vous aimez n’appartient qu’à vous. Vous devez le reconnaitre avant de vous en servir.
  11. Mettre ses idées sur le papier vous permet de les fixer. Si elles restent dans votre tête, vous risquez de ne jamais les partager.
  12. Ne prenez pas en compte la première chose qui vous vienne à l’esprit. Ni la deuxième, la troisième, la quatrième, etc. Mettez de coté ce qui est évident dès le début et surprenez-vous !
  13. Donnez des opinions à vos personnages. Un personnage passif, malléable, peut vous sembler attractif, mais c’est un poison pour votre audience.
  14. Pourquoi devez-vous raconter cette histoire ? Quelle croyance brule en vous qui alimente cette histoire ? C’est au coeur de votre sujet.
  15. Si vous vous retrouviez dans la situation de votre personnage, que ressentiriez-vous ? L’honnêteté donne de la crédibilité aux plus incroyables situations.
  16. Quels sont les enjeux ? Donnez des raisons de craindre ce qui pourrait arriver en cas d’échec.
  17. Aucun travail n’est jamais perdu. Si cela ne marche pas, laissez aller et passer à la suite. Cela pourra probablement servir plus tard.
  18. Vous devez vous connaitre vous-même. La différence entre faire de votre mieux et en faire tout un plat est mince. Une histoire se teste, mais ne se raffine pas.
  19. Les coïncidences pour initier les challenges de votre personnage sont superbes. Les coïncidences pour les sortir de la panade… c’est tricher.
  20. Exercez-vous : prenez un film que vous avez détesté. Comment le réarrangeriez vous pour qu’il vous plaise ?
  21. Vous devez vous identifier avec vos personnages, avec l’action. Vous ne pouvez pas simplement faire dire « Cool ». Qu’est-ce qui vous ferait agir de cette manière par exemple ?
  22. Quelle est l’essence de votre histoire ? Comment la raconter en quelques mots ? Si vous avez la réponse, commencez par là.

L'art du Storytelling avec la méthode Pixar

>> Et vous ? Comment ces idées et ces conseils peuvent vous aider pour votre entreprise ? Avez-vous à raconter ou écrire des histoires pour la promotion de vos activités ?

Et si votre présence sur le web était plus productive qu'une simple carte de visite?
Abonnez-vous à la newsletter TRIBELEADR et recevez chaque semaine : les derniers articles, les livres blancs, des ressources exclusives, et plein d'autres surprises !