Service Entreprises Intracommunautaire ne sert à rien...

Service Entreprises Intracommunautaire ne sert à rien...

Ca y est ! Cela ne fait même pas deux semaines que ma société est créée, et déjà je commence à recevoir des courriers rigolos.

Le premier à tester ma crédulité de jeune entrepreneur, c’est le Service Entreprises Intracommunautaire.

Un nom bien ronflant et une imitation de Marianne aux couleurs bleu, blanc et rouge comme logo pour donner le ton.

Ce courrier sympathique « m’informe » que :

En vertu des articles 256 à 298 du CGI (code général des impôts) relatifs au système commun de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), votre entreprise constituée en 09-2012 est dès lors assujettie à la TVA.

Jusque là, rien d’alarmant. Ayant effectivement choisi une structure assujettie à la TVA, je n’apprends rien.

En votre qualité de représentant légal, vous êtes seul habilité à enregistrer votre entreprise au Service Entreprise Intracommunautaire.

Effectivement, étant le représentant légal, si quelqu’un doit faire une quelconque démarche, c’est bien moi.

Pour enregistrer votre entreprise et vous acquitter des frais d’enregistrement (390€-paiement par chèque), veuillez vous connecter à l’adresse suivante : (LIEN / voir image) et vous munir de votre numéro de TVA (NUMERO) ainsi que de votre code d’accès confidentiel (CODE).

Bref, une inscription à une sorte de site qui, j’ai été voir, permet ensuite d’être publié sur un annuaire recensant les numéros de TVA intracommunautaire des entreprises qui se sont faites avoir, et le tout pour la merveilleuse somme de 390€.

Ca fait cher la publication… Même d’un point de vue référencement, la page d’accueil du site n’est que PR1, je vous laisse imaginer les pages internes.

Quand on reprend le document, il n’est indiqué à aucun endroit que l’inscription est obligatoire (encore heureux pour le gérant de cette société) mais en juxtaposant de l’information sur la TVA, un courrier qui donne une impression d’officiel et une formulation qui pourrait laisser penser que l’inscription est une étape nécessaire… le Service Entreprises Intracommunautaire essaye de tromper les entrepreneurs en leur réclamant le paiement d’une somme pour un service qui n’a aucune valeur.

Un conseil, si vous recevez ce courrier, ne payez pas !

Vous l’aurez compris, ce n’est pas sérieux.

>> Et vous, vous êtes Entrepreneur ? Avez-vous déjà reçu des courriers de ce type ?

PARTAGER
Article précédentGoogle simplifie le ReMarketing avec Analytics
Article suivantCe qu’il ne faut pas faire sur sa Page Facebook
Passionné par le web, les réseaux sociaux et le marketing, Harold est le Fondateur de TRIBELEADR. Titulaire d’un Bachelor of Arts in International Business Administration de la Newcastle Business School en Angleterre avec une spécialisation en Marketing, Harold a réalisé un parcours de près de 10 années au service du client dans le monde du commerce et de la distribution spécialisée.