Cette semaine, je vous propose de revenir sur les stratégies de contenu à définir pour les différents réseaux sociaux. Mais attention, pas n’importe comment, non Messieurs Dames ; mais grâce à un Cheeseburger !

Quoi vous ne voyez pas le rapport entre les réseaux sociaux et un Cheeseburger (miam) ?!

Bon, cette comparaison ne vient pas de nous mais de Thesocialworkplace. Néanmoins, nous l’avons trouvé amusante (et aussi pertinente) donc, ce qu’on vous propose, c’est de faire travailler votre imagination et de construire avec nous une stratégie de contenu avec différents ingrédients, comme un sandwich.

Le marketing de contenu est très varié puisque votre stratégie doit s’élaborer en fonction de plusieurs ingrédients :

  • Le thème
  • L’audience
  • Le ton
  • Les mots-clés
  • Le format
  • La plateforme sociale

Vous devez prendre en compte ces critères pour établir une stratégie de contenu cohérente et efficace.

Et c’est aussi simple que de se faire un cheeseburger ! Enfin presque… ;)

Allez, c’est parti pour la recette !

Les condiments : le format

Quand vous faites un burger, vous avez le choix entre plusieurs condiments : les oignons, les tomates, les cornichons, etc.

Pour les formats de contenus c’est pareil, vous avez le choix entre des photos, des vidéos, des statuts textes, des questions ouvertes, etc.

De quoi informer et divertir votre audience sans la lasser avec le même contenu jour après jour.

En faisant plusieurs essais et en testant les condiments qui plaisent le plus à votre audience, vous allez pouvoir définir quel type de format créé pour vous le plus d’engagement sur les réseaux sociaux et vous amène du trafic sur votre site.

Par exemple, ce qui marche le plus sur Facebook pour nous, ce sont généralement les images un peu décalées ou les citations.

La salade : le ton

La salade apporte croquant et texture à votre Cheeseburger.

De même, la voix et le ton de votre entreprise apporte de la texture à vos mots.

Votre façon de vous exprimer, c’est votre marque de fabrique. Selon votre secteurs d’activités et votre audience, vous pouvez choisir entre un ton professionnel et pédagogique; un ton décontracté et drôle; un ton sympathique tout en partageant votre expertise, etc. cela dépend de l’image que vous souhaitez donner de votre entreprise.

Quelquesoit, le ton que vous prenez, n’oubliez pas de personnaliser votre prise de parole sur les réseaux sociaux quand vous postez une photo ou une vidéo.

Par exemple, vous pouvez mettre votre nom à la fin du texte :

post_Marjorie_1

Ou donner votre avis personnel :

post_Harold

Le but est d’humaniser le contact avec votre audience dans cet univers digital et donc impersonnel.

Une bonne pratique qui marche bien auprès de sa communauté est de donner des nouvelles sur vous : parler de la vie interne de votre entreprise, annoncer votre présence à un salon, présenter la dernière recrue, etc.

article_La_Rep

(Oui c’est nous, l’équipe de TRIBELEADR/UP&SMART ;))

Le fromage : les mots-clés

Dans le Cheeseburger, ce qui donne le goût c’est le fromage !

Pour les réseaux sociaux, ce sont les mots-clés qui font qu’un contenu peut toucher le plus grand nombre. Connaissez-vous les mots-clés qui pourront toucher une audience large ?

Par exemple, vous pouvez utiliser les hashtags sur Twitter, Facebook et même Google+. Ainsi, si vous parlez référencement, vous allez utiliser le hashtag #SEO; si vous parlez marketing, vous allez utiliser le hashtag #marketing, etc.

Grâce à ces mots-clés, un utilisateur pourra retrouver plus facilement votre contenu même si il ne fait pas partie de votre audience de base. Pour cela, il lui suffit de taper le mot-clé dans la barre de recherche du réseau social concerné.

Cela ne garantit pas non plus qu’il trouve forcément votre contenu puisque votre publication a une durée de vie limitée et doit faire face à la concurrence qui peut elle aussi, utiliser le même mot-clé.

La viande : le contenu

Il ne pourrait pas y avoir de cheeseburger sans viande (à moins qu’on soit végétarien, mais ça c’est un autre débat^^), et bien, l’équivalent pour les réseaux sociaux c’est le contenu.

Et pas n’importe quel contenu. Il doit être pertinent, intéressant, ludique et divertissant. Le but n’étant pas de publier en pensant quantité mais qualité.

De même, évitez de ne parler que de vous ou de vos produits, vous avez déjà votre site vitrine pour ça.

Vous devez vous fixer une ligne éditoriale concernant le type d’informations que vous voulez publier, l’histoire que vous voulez raconter à vos prospects.

Votre contenu doit avoir un rapport avec votre activité, vos produits et vos objectifs. Si vous mettez tout le temps des vidéos de Shakira alors que vous vendez des stylos, pas sûr que vous en vendiez plus.^^

En fait, c’est une question de cohérence de votre discours sur les différents réseaux sociaux sur lesquels vous êtes présent.

Par exemple, votre communauté ne devrait pas être exactement la même sur Facebook ou sur LinkedIn. Ils n’attendront pas les mêmes choses, ne seront pas forcément connectés aux mêmes heures. Il faut savoir s’adapter.

La sauce : l’audience

C’est toujours la sauce qui fait la différence, sauf que nous n’avons pas tous les mêmes goûts. Pour certains, ce sera ketchup, pour d’autres moutarde, etc.

La clé pour vous c’est de connaître votre audience et ses préférences.

Pour cela, vous pouvez créer des personas pour définir votre cible et adapter votre contenu. Il peut aussi être utile de poser la question parfois et de lancer pourquoi pas un questionnaire. Il existe parfois un décalage entre l’audience que vous pensez avoir avoir, et l’audience que vous avez réellement sur votre site ou vos réseaux sociaux.

C’est quelque chose dont nous avons fait l’expérience par exemple. Avec notre blog, nous écrivions en pensant que nos contenus allaient être appréciés par nos prospects, quand, en fait, étant parfois trop techniques, ils étaient appréciés par nos collègues.

Bref, nous avons appris à présenter les choses différemment, plus simplement, moins techniquement ou avec des infographies pour mettre un peu de visuel ou de graphisme dans nos interventions.

Bref, ce que vous dites doit s’adapter à l’audience que vous souhaitez avoir et à l’audience que vous avez su construire.

Le pain : la plateforme

Comme dans le cheeseburger où tout est tenu par le pain, vous devez sélectionner la plateforme où vous allez actionner votre stratégie : Facebook, Twitter, LinkedIn, Blog, etc.

Pour chaque publication, choisissez la plateforme qui correspondra à tous vos autres ingrédients. C’est la plateforme qui fera que votre contenu sera facile à “manger” ou pas.

Par exemple, si vous publiez de longues interventions sur Facebook, il est raisonnable de croire que ce n’est pas forcément l’endroit le plus adapté. Si vous le faites sur Twitter… bon, ça devrait plus dur en moins de 140 caractères. ^^

Et voilà ! Je sais pas pour vous mais j’ai faim tout à coup. ;) Et pour les anglophones et afin d’illustrer tout cela, on vous propose de découvrir l’infographie qui va avec !

Bon appétit !

infographie réseaux sociaux cheeseburger

>> Que pensez vous de cette comparaison ? Et pour les amateurs, si on devait faire un sandwich au bacon (miam), ce serait quoi le bacon pour vous ? :)

Source : http://www.thesocialworkplace.com/2012/02/social-content-strategy-cheeseburger-style/

  • Gilles Sebastien

    Fraîche et gourmande cette comparaison!

    • Marjorie

      Merci Gilles ! Effectivement selon l’heure à laquelle on lit l’article, ça peut donner faim ;)

  • vidal

    Belle métaphore cette stratégie et très compréhensible. Maintenant une marque doit être présente sur les
    réseaux sociaux. pour gérer son E-réputation. Par contre, elle doit être présente sur les bonnes
    plateformes suivant son activité, sa stratégie, ses cibles … pour adapter son contenu. C’est vrai
    Facebook et Twitter semblent incontournables, mais il y a d’autres plateformes
    de niche comme par exemple http://www.third.fr pour l’immobilier, http://www.scoop.it pour la
    veille … qui ont une importance considérable dans une stratégie social média.
    Cela permet de toucher directement sa communauté, ses
    cibles qui seront plus réceptives aux contenus publiés par les marques. Le contenu est vraiment la clé de succès sur les réseaux sociaux, qu’il ne faut pas négliger.